Quand sort la recluse – Fred Vargas

21192238_851843091639069_6518569174308540577_n

Sortie : le 10 mai 2017

J’ai lu il y a quelques années un polar de Fred Vargas intitulé « Sous les vents de Neptune ». Plongé au cœur de l’intrigue, j’étais scotché au bouquin et je ne souhaitais qu’une seule chose : connaître la fin.

Ce commissaire Adamsberg et son fidèle second Danglard forment un tandem de choc ! Je ne vous fais pas languir plus longtemps, j’ai adoré son dernier polar « Quand sort la recluse » qui est un petit chef d’œuvre. Et pas de longueurs à l’horizon, ça démarre aussitôt ! 

L’histoire…

« – Trois morts, c’est exact, dit Danglard. Mais cela regarde les médecins, les épidémiologistes, les zoologues. Nous, en aucun cas. Ce n’est pas de notre compétence.

 – Ce qu’il serait bon de vérifier, dit Adamsberg. J’ai donc rendez-vous demain au Muséum d’Histoire naturelle.

 – Je ne veux pas y croire, je ne veux pas y croire. Revenez-nous, commissaire. Bon sang mais dans quelles brumes avez-vous perdu la vue ?

 – Je vois très bien dans les brumes, dit Adamsberg un peu sèchement, en posant ses deux mains à plat sur la table. Je vais donc être net. Je crois que ces trois hommes ont été assassinés.

– Assassinés, répéta le commandant Danglard. Par l’araignée recluse ? »

Ce que j’en pense…

« Quand sort la recluse » de Fred Vargas a été un gros coup de cœur pour moi !

En effet, cette enquête du commissaire Adamsberg est parfaitement construite et devient très vite addictive ! Ce commissaire Adamsberg possède un 6ème sens qui lui permet de déceler avant tout le monde qu’une mort accidentelle est en fait un meurtre.

Adamsberg laisse son esprit vagabonder et des bulles de pensées viennent à lui. Il arrive ainsi à résoudre de nombreuses enquêtes grâce à son intuition légendaire. Lorsqu’il a une idée, il l’exploite jusqu’au bout, même s’il est le seul à y croire.

L’intrigue débute rapidement avec du suspense, des révélations, des pistes toutes plus crédibles les unes que les autres et un dénouement final qui vous prendra aux tripes !

Une tension psychologique est présente entre deux personnages à la limite de l’explosion.

J’ai commencé ce polar et je n’ai pu le lâcher avant la dernière page ! En passant, j’ai enrichi ma culture dans le domaine animal et historique. Je n’en dirais pas plus sur les éléments de l’intrigue que je vous laisse découvrir.

J’ai pu être le témoin de parcours de vie durs voire cruels pour certains personnages. J’ai été en empathie totale avec ces personnages. Pour moi, ce que je lisais était réel et tellement humain. J’ai souffert pour ces gens.

Merci à Fred Vargas pour ce polar qui est un vrai bijou ! A lire d’urgence !

coup-de-coeur_violet

 

FRED VARGAS TB1

Biographie

Fred Vargas est née en 1957, il s’agit là de son nom de plume pour l’écriture de romans policiers. Passionnée d’archéologie, pendant toute sa scolarité, elle ne cesse d’effectuer des fouilles.

Elle suit des études d’histoire, s’intéresse premièrement à la Préhistoire puis choisit d’orienter son parcours sur le Moyen-Âge. Fred Vargas a quasiment créé un genre romanesque : le Rompol.

Avec 13 romans à son actif, tous parus aux Éditions Viviane Hamy, elle a été primée à plusieurs reprises notamment pour Pars vite et reviens tard qui se voit récompensé du Grand Prix des Lectrices de ELLE en 2002 et du Prix des libraires.

Fred Vargas a su créer des personnages étonnants et attachants. Le plus célèbre des commissaires vargassiens, Jean-Baptiste Adamsberg, et son acolyte, Adrien Danglard, constituent des personnages récurrents des ouvrages de l’auteur.

Les livres de Fred Vargas sont traduits dans une quarantaine de pays et sont adaptés au cinéma ou la télévision.

Publicités

A propos Claude

Bonjour ! J’espère que la lecture de mes chroniques vous donnera envie de vous plonger vous aussi dans un thriller ou un polar !
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Quand sort la recluse – Fred Vargas

  1. Catherine Bib dit :

    Bonsoir Claude, Bravo pour ce billet sur le dernier né de Fred Vargas, ça me donne vraiment envie de le lire ! Il faut que je m’y remette j’en ai au moins 2 de retard. J’en avais lu 2 ou 3 il y a quelques années, j’avais adoré Sous les vents de Neptune. Beaucoup aimé aussi Pars vite et reviens tard, que je te recommande si tu ne l’as pas lu. A la prochaine 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Catherine Bib dit :

    Ah tiens il est sorti chez Flammarion celui-là ..?!

    Aimé par 1 personne

  3. éléa dit :

    Je n’aime pas l’écriture de Vargas mais pourtant son commissaire Adamsberg est très intéressant.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s