De cauchemar et de feu – Nicolas Lebel

nicolas lebel1
Sortie : le 3 mai 2017

Après avoir beaucoup apprécié son dernier polar « Sans pitié, ni remords », je dois vous dire que c’est avec un plaisir non dissimulé que j’ai retrouvé la verve et la plume de Nicolas Lebel dans son nouvel opus « De cauchemar et de feu ».

Aujourd’hui, Nicolas Lebel nous offre un polar entre passé et présent. Il nous explique de l’intérieur le conflit nord irlandais et nous entraîne dans une nouvelle enquête pour meurtre à Paris de nos jours.

L’HISTOIRE

Irlande du Nord, avril 1966 : nous sommes témoins de l’émergence d’un conflit en Irlande du Nord, entre les catholiques nationalistes minoritaires dans cette partie du pays et les loyalistes anglais. Un conflit qui durera trente ans.

Paris, mars 2016 : une personne apparentée au mouvement nationaliste irlandais, l’IRA (Armée Républicaine Irlandaise), est retrouvée assassinée dans un pub. Le capitaine Mehrlicht et son équipe composée des lieutenants Latour et Dossantos sont chargés de l’enquête. Ceux-ci doivent savoir rapidement s’il s’agit d’un règlement de compte ou d’une potentielle menace terroriste.

MON AVIS

Le fait d’aborder deux époques dans deux pays différents, en alternant les récits, m’a permis d’être totalement immergé dans l’histoire et d’avoir une réelle empathie pour les personnages passés et présents.

Mais l’intrigue est moins fluide et moins rapide que dans « Sans pitié, ni remords » qui se passait entièrement à Paris. C’est le revers de la médaille.

L’enquête pour meurtre à Paris m’a permis de renouer avec la vie personnelle du capitaine Daniel Mehrlitch qui vit seul avec son fils et de ses lieutenants Sophie Latour et Mickael Dossantos. Le passé de Dossantos va réapparaître pour son plus grand malheur. J’ai aimé revoir ces personnages qui restent attachants.

J’ai goûté avec délice l’humour de Nicolas Lebel, grâce au capitaine Mehrlicht, l’homme à la tête de grenouille, qui nous pond des fulgurances mémorables ! J’ai adoré le voir s’acharner contre sa nouvelle stagiaire, le lieutenant Reinier, fraîchement débarquée de sa province natale.

La partie en Irlande du Nord sur la vie des habitants m’a appris des choses. J’ai vu ces hommes, ses femmes et ses enfants en proie à un  dilemme intérieur : soit rester dans une manifestation pacifique face au pouvoir anglais ou rejoindre un groupe de résistance active contre l’armée anglaise.

J’ai beaucoup aimé le style de Nicolas Lebel qui sait adapter son langage aux époques et aux personnes. L’humour de l’auteur est toujours présent dans ses polars et j’espère qu’il perdurera. L’action et le suspense sont toujours là, rassurez-vous !

Pour conclure, je remercie l’auteur pour ce très beau polar nord irlandais dépaysant et enrichissant. Ce polar allie Histoire et suspense et peu de gens peuvent se targuer de réussir un tel exploit.

4ème de Couverture

Paris, à quelques jours du dimanche de Pâques.

Un homme d’une soixantaine d’années est retrouvé assassiné dans un pub parisien, une balle dans chaque genou, une troisième dans le front. L’autopsie révèle sur son corps une fresque d’entrelacs celtiques et de slogans nationalistes nord-irlandais. Trois lettres barrent le haut de son dos : IRA. Le capitaine Mehrlicht fait la grimace. Enquêter sur un groupe terroriste en plein état d’urgence ne va pas être une partie de plaisir. Pourtant, le conflit irlandais semble bien s’inviter à Paris…Nicolas Lebel nous entraîne sur la piste d’un tueur pyromane, un monstre né il y a plus de quarante ans au cœur des violences de la guerre civile, qui vient rallumer les feux de la discorde dans les rues de la capitale.

BIOGRAPHIE

nicolas lebel2016Après quelques allers-retours aux quatre coins du globe, Nicolas Lebel est aujourd’hui enseignant dans un lycée de l’Est parisien.

Passionné de littérature et de linguistique, il publie en 2013 L’Heure des fous, puis Le Jour des morts (2014) et Sans pitié ni remords (2015), romans policiers caustiques où histoire, littérature et actualités se mêlent. Des romans noirs qui interrogent la société française contemporaine avec humour et cynisme, dont le ton est souvent engagé, et le propos toujours humaniste.

 

Publicités

A propos Claude

Bonjour ! J’espère que la lecture de mes chroniques vous donnera envie de vous plonger vous aussi dans un thriller ou un polar !
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour De cauchemar et de feu – Nicolas Lebel

  1. Nathalie M dit :

    Un de mes chouchous! J’adore Nicolas Lebel
    heureuse de voir que tu n’es pas insensible à sa prose pleine de poésie 🙂

    Aimé par 2 people

  2. Je ne connais pas cet auteur… alors je file sur ton blog pour avoir quelques informations…

    Aimé par 2 people

  3. DF dit :

    J’aime bien cet auteur, je ne connais pas ce titre! Une omission à réparer. Merci!

    @A la page des livres: c’est un auteur qui gagne à être connu!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s