Retours amers – Fabrice Pichon

retours-amers-fabrice-pichon
Sortie : 27 janvier 2017

La couverture sublime de ce polar m’a interpellé en plus du succès de « plusdeprobleme.com » le précédent polar de l’auteur.

C’est la première fois que je lis un polar de Fabrice Pichon. Son dernier opus, « Retours amers », met en scène son personnage fétiche, Marianne Bracq, commissaire à la SRPJ de Besançon, en disponibilité pour motif personnel.

Le livre s’ouvre sur un meurtre violent perpétré dans la ville de Besançon. Un corps horriblement mutilé est retrouvé sur le rivage du Doubs. L’équipe du SRPJ est dépêchée sur place afin de comprendre le mode opératoire du tueur ainsi que ses motivations. Ce psychopathe assouvit-il une vengeance ?

A Concarneau, Marianne Bracq à rendez-vous avec un flic qui aurait des informations pour elle. Ce flic est le Capitaine Atzori. Celui-ci a enquêté deux ans sur une secte suspectée d’enlèvements d’enfants. Cette secte aurait par le passé enlevé le frère de Marianne Bracq toujours introuvable.

Les révélations d’Atzori poussent Marianne à prendre les choses en mains. Celle-ci décide d’enquêter de son côté afin de rechercher son frère.

Ces deux enquêtes sont menées de front. Nous allons découvrir des faits nouveaux sur les agissements de ce tueur ainsi que de nouvelles pistes pouvant mener au frère de Marianne.

Fabrice Pichon nous offre un polar classique mais celui-ci est plus axé sur la vie et les émotions des personnages que sur l’enquête principale. Nous entrons dans le quotidien des protagonistes. Les bons ne sont pas si sympathiques que cela alors que j’ai éprouvé de l’empathie pour ce tueur qui est prêt à aller jusqu’au bout.

J’ai apprécié la trame de ce polar et surtout le personnage de Marianne, cette belle héroïne au charme certain. Sa vie passée, ses doutes sur ses origines familiales, son talent à mener une équipe, son caractère de fonceuse font de Marianne une personne attachante.

Ce polar avance lentement mais passer la moitié du livre, je dois dire que les faits et les évènements s’emballent si bien que j’ai fini ce livre d’une traite. La tension est palpable entre les personnages principaux et une course poursuite s’engage. Mais tout est loin d’être résolu.

L’auteur a de l’imagination à revendre et je dois dire que le dénouement de cette enquête est loin d’être convenu, je vous l’assure.

Merci à Fabrice Pichon pour ce polar qui ravira les amateurs du genre et aux Editions Lajouanie pour leurs choix éclairés.

BIOGRAPHIE

fabrice-pichonFabrice Pichon est né à Besançon.

C’est après de brèves études de droit qu’il se lance dans l’écriture, se souvenant des encouragements de l’un de ses professeurs de français.

En 2000 il remporte un concours littéraire et voit son premier roman publié sous forme de feuilleton, six mois durant, dans Le Bien Public.

Ce grand amateur de polars vit à Dijon.

« plusdeprobleme.com » est son cinquième roman.

« Retours amers » est son sixième roman. Il est également l’auteur de plusieurs nouvelles.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

A propos Claude

Bonjour ! J’espère que la lecture de mes chroniques vous donnera envie de vous plonger vous aussi dans un thriller ou un polar !
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Retours amers – Fabrice Pichon

  1. Nathalie M dit :

    Moi qui ai vécu quelques années à Besançon, ce roman pourrait bien me rendre nostalgique ☺

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s