Oublier nos promesses – Elsa Roch

elsa roch couv

Après l’excellent polar rural « Ce qui se dit la nuit », Elsa Roch opère un virage à 180 degrés avec « Oublier nos promesses » publié chez Calmann-Lévy. Elle nous emmène à Paris pour un polar dans les quartiers chauds de la capitale. Un polar sombre avec le retour du commissaire Amaury Marsac dans une toute nouvelle enquête.

Ce que j’en pense…

Elsa Roch ancre son intrigue autour de deux thématiques : le syndrome de stress post-traumatique ou SPT et la traite des êtres humains. Ce sont des thèmes que l’auteure souhaite mettre en lumière par son métier de psychologue spécialisée dans les troubles autistiques et les addictions.

Dans ce polar, nous ferons la connaissance d’un officier français, de retour de mission d’Afghanistan, avec ses fantômes, ayant du mal à se réadapter à la vie normale. Il a dû pendant de nombreuses années se forger une carapace, prêt à réagir à toute attaque, quitte à développer une paranoïa. Ses cauchemars le hantent et sont remplis de cadavres d’êtres humains massacrés par la guerre. Il a dû utiliser la violence dans son métier de soldat, mais aujourd’hui, ce comportement n’est plus adapté.

La traite des êtres humains, et notamment le commerce des femmes, prend une place importante dans ce récit. On promet à ces femmes un avenir meilleur dans un autre pays, mais la réalité est toute autre… On les force à se prostituer pour payer le prix de leur voyage pris en charge par des passeurs. Mais avant, on les dresse pour que celles-ci soient dociles. Une brutalité sans nom.

Dès le prologue, Elsa Roch donne le ton et nous sommes les témoins d’une violence crue et inhumaine. La suite nous permet de reprendre nos esprits et nous redonne un peu d’oxygène après toutes ces émotions.

L’intrigue de ce polar, qui débute avec le meurtre d’une journaliste, Emma Loury, est traitée d’une manière plus classique mais avec la plume poétique de l’auteure. Le fiancé de la victime, Jérôme, est un traumatisé de la guerre. Celui-ci disparaît dans la nature, à la recherche du meurtrier de sa compagne. Serait-il impliqué ? Il doute de ses actions passées.

Le commissaire Marsac prend l’enquête en main sur l’homicide de la journaliste. Marsac est un homme brisé par un drame familial et sa vie privée est à la dérive. Ce meurtre est d’une extrême cruauté. Qui est à l’origine de ce massacre ?

Je vous laisse découvrir ce polar d’une âpreté rare, que l’auteure adoucie par son écriture poétique. J’ai aimé le portrait de Paris, la ville noctambule, esquissé par petites touches, comme la palette d’un peintre. La psychologie des personnages est bien développée et nous les rend attachants.

C’est avec joie que je me suis laissé porter par la plume d’Elsa Roch. Celle-ci a rendu captivante cette intrigue que j’ai suivi jusqu’à son dénouement. Ce second opus me conforte dans le talent de cette auteure. Un plaisir que je vous laisse savourer !

4ème de Couv

DANS PARIS, LA NUIT, UN FLIC ET DES VIES BRISÉES.

Emma Loury aimait les causes perdues et dangereuses. Emma vient d’être découverte, sauvagement assassinée, dans son appartement du IVe arrondissement. Son amant, un officier français de retour d’Afghanistan, s’est enfui. Le coupable idéal.

Le commissaire Marsac se plonge dans cette enquête avec rage : de l’avis de tous, Emma était une personnalité solaire et une excellente journaliste indépendante, qui se battait pour les femmes et contre la  traite des êtres humains. Marsac se demande si la vraie raison de sa mort ne serait pas là. Mais alors pourquoi son compagnon a-t-il fui ?

Jérôme a fui parce qu’Emma était toute sa vie, son dernier lien avec ce monde qu’il ne comprend plus. Il a fui parce qu’il est malade, plongé dans un syndrome post-traumatique, flirtant avec la folie. Il veut massacrer l’assassin comme Emma a été massacrée.

S’engage alors une double chasse à l’homme dans un Paris insoupçonné, en proie aux trafiquants. Jérôme combat le mal par le mal et Marsac par la loi. Qui retrouvera le meurtrier d’Emma ?

Oublier nos promesses Elsa Roch – éditions Calmann-Lévy – Sortie : 7 février 2018

 

 

Publicités

A propos Claude

Chronique de livres >Thrillers | Polars | Romans noirs | Littérature française | Fantasy | SF
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s