Jusqu’à l’impensable – Michael Connelly

 

connelly1
Sortie : le 5 avril 2017

Je découvre l’univers de Michael Connelly avec son dernier opus « Jusqu’à l’impensable ». Merci aux éditions Calmann-Lévy pour ce polar qui s’est révélé être un très bon cru. L’auteur nous offre une enquête minutieuse permettant l’éclosion de la vérité.

Bosch de l’autre côté du miroir ?

Harry Bosch, retraité du LAPD malgré lui, tente de tuer le temps en remontant une vieille Harley lorsque Mickey Haller, son demi-frère avocat de la défense, lui demande de l’aide. Il ne voit en effet que Bosch pour l’aider à innocenter Da Quan Foster, un ex-membre de gang accusé d’avoir battu à mort la directrice adjointe des services municipaux de West Hollywood. Même si la preuve est accablante, Haller en est sûr, son client est innocent. Dilemme pour Harry ! Passer du côté de la défense quand on a travaillé avec passion pour la police de Los Angeles toute sa vie ? Tout simplement impensable. Comment défendre un assassin quand on a passé sa vie à en expédier le maximum en prison ?

Un polar qui s’attache aux détails

Désormais à la retraite forcée, Harry Bosch va accepter, exceptionnellement, de rejoindre le camp de son demi-frère et avocat de la défense, Mickey Haller. Mais plus question d’utiliser les prérogatives d’un flic. De plus, Bosch est dans l’obligation d’essayer de trouver des failles dans une enquête menée précédemment par des anciens collègues. Bosch est vite considéré comme un traître vis-à-vis des flics toujours en fonction.

Dans ce dernier opus “Jusqu’à l’impensable”, Michael Connelly nous propose une enquête à la manière du polar à énigme puisque l’écrivain fait reposer son enquête sur un seul et maigre indice. De plus, Connelly nous offre simultanément deux points de vue opposés sur l’enquête de Harry Bosch, celui de la défense et de l’accusation lors d’un procès.

L’intrigue est soignée, logique, avec un attention particulière attachée aux détails. Le scénario est bien construit, l’écriture est assez conventionnelle. On voit que l’auteur connaît très bien les rouages de la police de Los Angeles ainsi que ceux de la justice américaine.

Lorsque Bosch a trouvé le fameux indice qui doit relier des évènements sans lien apparent, il suit le fil et arrive à échafauder une théorie complexe.

Ce sont les personnages qui ont la part belle dans cette intrigue. D’abord Harry Bosch, flic incorruptible, vivant seul avec sa fille adolescente. Puis Mickey Haller, demi-frère de Harry et avocat de la défense, prêt à tout pour sauver ses clients même s’ils ont un passé chargé. Les dialogues entre ces deux là valent le détour. Faut-il franchir la ligne jaune pour innocenter quelqu’un ? Enfin, les relations entre Harry Bosch et les femmes sont intéressantes.

Ce polar prend son temps pour résoudre cette enquête car il nous apporte beaucoup d’éléments. Une fois l’enquête sur les rails, Harry Bosch devra se méfier d’individus prêts à tout pour conserver leur pouvoir et leurs avantages. A trop vouloir mettre le nez dans leurs affaires, Bosch sait qu’il risque d’y laisser la vie. En effet, ces gens ont la gâchette facile et n’hésitent pas à éliminer les témoins gênants pouvant les dénoncer.

Le procès de Da Quan Foster, ex-membre de gang, doit avoir lieu bientôt et Bosch doit trouver des preuves irréfutables. Au dernier tiers du livre, l’histoire s’accélère et la tension est palpable. Harry Bosch doit agir vite. Le procès qui s’en suit est mémorable et même jubilatoire. J’ai beaucoup aimé son déroulement.

En conclusion, ce polar de Michael Connelly mérite le détour. Il m’a fait découvrir un Harry Bosch attachant et toute une galerie de personnages. Des rebondissements inattendus pimentent cette intrigue jusqu’au final. Voilà un polar qui vous détendra à coup sûr !

BIOGRAPHIE

michael-connelly44

Michael Connelly est l’un des écrivains les plus lus au monde. Auteur, entre autres ouvrages, de Créance de sang, Le Poète, La Défense Lincoln, Volte-Face, Ceux qui tombent et Dans la ville en feu.

Père de Harry Bosch, auteur du best-seller Le Poète, Michael Connelly a vendu plus de 60 millions de livres dans le monde. Deux de ses romans ont été adaptés au cinéma et la saison 4 de la série télévisée Bosch est déjà en préparation.

Publicités

A propos Claude

Bonjour ! J’espère que la lecture de mes chroniques vous donnera envie de vous plonger vous aussi dans un thriller ou un polar !
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Jusqu’à l’impensable – Michael Connelly

  1. enpochezmoi dit :

    Comment ca ???? Tu ne connaissais pas encore Harry aka Hieronymus Bosch ??? Ce personnage doit etre l’un de mes préférés (avec Kurt Wallander et Chen Cao), un héros sombre, droit et bienveillant sous des atours bourrus. Je te conseille vraiment de reprendre au tout début sa saga, chacun de ses livres a un petit quelque chose de différent & passionnant.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s