Ragdoll – Daniel Cole

517SE8PBNWL
Sortie : le 9 mars 2017

« Un corps, six victimes ! » Le message de couverture de « Ragdoll » est alléchant ! Je dois vous dire que ce thriller londonien m’a happé d’entrée de jeu et ne m’a pas lâché jusqu’à la fin. Un très bon scénario et une enquête haletante.

A Londres, un cadavre est retrouvé en face du domicile de l’inspecteur  William Oliver Layton-Fawkes surnommé « Wolf » . Ce cadavre, baptisé par la presse « Ragdoll », poupée de chiffon, a été recomposé à partir des corps de six victimes et assemblé par des points de suture.

Tout juste réintégré à la Metropolitan Police de Londres, l’inspecteur Wolf dirige l’enquête, assisté par son ancienne coéquipière, l’inspecteur Baxter.

Par le passé, Wolf, a pété les plombs. Cela a eu lieu au procès de Naguib Khalid, accusé d’être un tueur d’enfants qui brûlait ses victimes. A l’annonce du verdict relaxant l’accusé, Wolf s’est jeté sur Naguib Khalid, le frappant à plusieurs reprises. Wolf fut démis de ses fonctions et envoyé en hôpital psychiatrique. Ce n’est que plus tard, lorsqu’on a retrouvé ce même suspect penché sur un cadavre d’enfant, que l’on a eu la preuve qu’il était bien le « Tueur Crématiste ».

Dans cette nouvelle enquête  confiée à Wolf, c’est une course contre la montre qui se joue. En effet, le tueur  à l’origine de « Ragdoll » a contacté la presse. Il a envoyé une lettre à Andréa, une journaliste carriériste qui se trouve être aussi l’ex-femme de Wolf. Dans cette lettre, le tueur dresse la liste de six personnes qui seront ses futures victimes, avec les dates précises de leur mort. Le dernier nom est celui de Wolf.

Wolf et Baxter réussiront-ils à sauver ces six personnes ? Ce qui est sûr, c’est qu’un dispositif de protection est mis en place par la police londonienne.

En parallèle, grâce à la police scientifique et aux investigations d’Edmunds, un bleu motivé de l’équipe de Wolf, les noms des six victimes tuées pour construire « Ragdoll » seront découverts au fur et à mesure. Quels liens ces victimes possèdent-elles entre elles ? Et pourquoi ont-elles été choisies par le tueur ?

Andréa, en tant que journaliste toujours à la recherche du scoop, pose quelques problèmes à Wolf. Celle-ci, poussée par son patron Elijah, est prête à divulguer des informations confidentielles sur l’enquête au public. Va-t-elle résister aux sirènes de l’audimat qui font avancer sa carrière et sa place sur la chaine TV ?

Les personnages dans cette enquête ont des caractères très différents et très humains. Ceux-ci ont une vie, des habitudes, des addictions. Et qu’ils soient seuls ou en couple, ils animent le récit par leur présence.

L’auteur, Daniel Cole, prend un malin plaisir à nous mettre sur de fausses pistes et à nous livrer ses indices au compte gouttes. Il crée un climat de suspense et de tension qui nous oblige à rester concentrer sur l’enquête de Wolf et de Baxter. D’ailleurs, notre ami Wolf a souvent envie de la jouer solo dans cette résolution d’énigmes proposées par le tueur.

Le final de ce thriller va faire monter la pression lorsque Wolf va se rapprocher de la piste du tueur. Je dois dire que cette fin m’a bluffé par son originalité et je tiens à tirer mon chapeau à l’auteur, qui pour un premier roman, a placé la barre très haute. J’attends avec impatience son nouveau thriller !

BIOGRAPHIE

daniel cole new« Daniel Cole, 33 ans, a été ambulancier dans une vie antérieure. Guidé par un besoin irrépressible de sauver les gens, il a également été membre actif de la Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals, l’équivalent anglais de notre SPA. 

Plus récemment il a travaillé pour la Royal National Lifeboat Institution, une association dédiée au sauvetage en mer le long des côtes britanniques. Cet altruisme est-il la manifestation de sa mauvaise conscience quant au nombre de personnes qu’il assassine dans ses écrits ?

Il vit sous le soleil de Bournemouth, et on le rencontre souvent sur la plage alors qu’il devrait être en train d’écrire son second roman. » (source : la bête noire, Robert Laffont)

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Ragdoll – Daniel Cole

  1. Nathalie M dit :

    J’ai vu des chroniques très différentes avec des avis divergents ce qui, je dois l’avouer, ne m’a pas donné envie de le lire. 😊

    Aimé par 1 personne

  2. Claude dit :

    Dommage, tu vas passer à côté d’une dénouement de ouf 😉

    J'aime

  3. Lord Arsenik dit :

    J’ai globalement bien aimé mais je ne partage pas ton enthousiasme sur le final que j’ai trouvé un peu trop vite envoyé

    Aimé par 1 personne

  4. Claude dit :

    C’est vrai que le final était un peu rapide mais l’ensemble de l’enquête est très bien développée pour moi 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s