Comme une ombre dans la ville – Nicolas Zeimet

di64

San Francisco, Californie. Plusieurs femmes sont retrouvées assassinées en l’espace de quelques semaines. Elles ont le même profil : toutes blanches, toutes âgées d’environ trente-cinq ans.

Le tueur a laissé pour seul indice une entaille sur le poignet de ses victimes. Volonté de maquiller les meurtres en suicides ou signature ?

Nicolas Zeimet, bien que jeune auteur, m’a bluffé par sa maturité d’écriture. Celui-ci arrive à nous plonger dans son univers à la fois réel, fantastique et onirique !

ARCHITECTURE DU ROMAN

Ce thriller comporte trois parties qui sont les trois voix des personnages principaux. L’auteur essaie de coller au mieux à la personnalité de chacun.

Tout d’abord, nous ferons la connaissance de Jérôme Dubois, jeune auteur français de bandes dessinées, venu s’installer aux États-Unis pour faire carrière. Celui-ci écrit des Comics, ces fameuses bandes dessinées américaines donnant vie à des super-héros.

Jérôme est une personne solitaire mais très créative. Il s’isole souvent pour dessiner les aventures de son héros Morphoman. Du coup, sa vie privée et sociale est assez minimaliste.

Mais l’ombre du tueur plane sur la ville. Par un concours de circonstances, Jérôme va se retrouver malgré lui mêlé aux agissements du tueur. Cette incursion dramatique dans sa vie va le pousser à agir et à sortir du même coup de son quotidien sans surprise.

Jérôme espère pouvoir démasquer celui qu’on surnomme désormais « Le Tueur des collines ». Il pense disposer de certaines capacités à même de l’aider dans la traque du sérial-killer.

Par la suite, un nouveau personnage apparaîtra dans cette intrique. Une femme ostéopathe qui aidera Jérôme sur un plan strictement médical. Puis leurs rapports humains évolueront vers une relation plus intime.

Enfin, nous entrerons dans la tête d’un tueur psychopathe. Nous aurons un accès direct à ses pensées les plus noires et nous le verrons agir. Ces actes nous révolterons par leur cruauté.

MON AVIS

Ce thriller est pour moi une vraie réussite. Nicolas Zeimet sait amener le suspense à son paroxysme avant de nous  abandonner seuls face à nos questions.

En effet, l’auteur change de point de vue et de personnage au moment où nous touchons du doigt la vérité ! Il créé une histoire dans l’histoire. Il joue avec nos nerfs et notre patience !

Puis il switche à nouveau et se focalise sur l’action d’un autre protagoniste. Nous recommençons à avoir peur ! Nous savons que nous sommes arrivés au bout du chemin et nous tremblons pour les prochaines victimes.

Quelle fin nous réserve l’auteur ? Quel dénouement pourra nous soulager et nous laisser enfin respirer ? Seule la lecture de ce livre vous apportera la paix car vous connaîtrez enfin l’issue de cette histoire !

Bravo Nicolas Zeimet ! Vous avez gagné ! Je continuerai à découvrir vos thrillers si originaux  et tellement addictifs  !

coup-de-coeur_violet

« Quiconque combat les monstres doit s’assurer qu’il ne devient pas lui-même un monstre. Car lorsque tu regardes au fond de l’abysse, l’abysse aussi regarde au fond de toi. » Nietzsche

nicolas_zeimetNicolas Zeimet a 37 ans et vit à Paris. Il écrit depuis l’âge de dix ans. Son premier roman, « Déconnexion immédiate », est paru en 2011 chez Mon Petit Éditeur.

Après « Seuls les vautours », lauréat du Prix Plume d’Or 2015, il publie « Comme une ombre sur la ville » aux éditions du Toucan qui est son troisième roman.

Publicités

A propos Claude

Bonjour ! J’espère que la lecture de mes chroniques vous donnera envie de vous plonger vous aussi dans un thriller ou un polar !
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Comme une ombre dans la ville – Nicolas Zeimet

  1. Yvan dit :

    Zeimet est un auteur épatant ! Je te conseille fortement Seuls les vautours, tu sera étonné, il n’a rien à voir avec celui-ci

    J'aime

  2. nelcie dit :

    Un roman qui m’a l’air très intéressant ! Je ne connaissais pas cet auteur, et là, j’ai envie de le découvrir 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s